11 février 2018

cscsme

e Polisario, via Podemos (parti de la gauche radicale espagnole acquis à la thèse séparatiste), tente de rameuter contre le gouvernement Rajoy, au sujet des prospections pétrolières entreprises dans le sud marocain. La réponse officielle espagnole a été on ne peut plus foudroyante. Le parti de la gauche radicale, Podemos, et le Polisario, avec lequel il est solidaire, renvoyés dos à dos par le gouvernement Rajoy. Selon des informations provenant du parlement espagnol (chambre basse), une députée de Podemos aux Iles Canaries, Meri... [Lire la suite]
Posté par CSCSME à 17:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]